Glyphosate : un nouvel échec ?

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Dans la nuit de mardi à mercredi, le gouvernement a rejeté les amendements visant à interdire l’utilisation du glyphosate, herbicide potentiellement cancérigène selon le centre international de recherches sur le cancer. 

Le glyphosate : quelles caractéristiques ?

Initialement, le Roundup est à l’origine de la polémique autour de l’herbicide. En effet, ce produit est utilisé pour combattre des plantes nuisibles. Son principe actif est le glyphosate, auquel on ajoute d’autres substances chimiques pour le rendre plus efficace. Depuis sa création en 1975, les controverses à son sujet sont nombreuses. Le problème devient alors une question de santé publique et présente un trop grand risque pour les hommes. Mais le gouvernement, qui vient de repousser l’interdiction, estime « qu’il faudrait entre huit et dix ans pour trouver des solutions alternatives« .

De vives réactions politiques

« C’est bien, continuez encore pendant dix ans à nous empoisonner et nous tuer à petit feu, on ne dira rien ! Le centre international de recherches sur le cancer a rendu un avis très clair en expliquant que le glyphosate était un produit cancérigène. Vous avez des problèmes dans le monde entier, qui sont liés au Roundup (nldr : herbicide composé essentiellement de glyphosate). Le glyphosate est son principe actif, mais on met plein de cochonneries en plus pour que ce soit plus efficace et que ça marche mieux. On veut continuer, c’est très bien. Il n’y a pas assez de cancers, de maladies neurodégénératives, mais on continue comme ça, c’est formidable », a déclaré Corinne Lepage, avocate et ancienne ministre de l’Environnement.

De son coté, le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot se demande s’il va rester au gouvernement. En effet, aucun de ses amendements et requêtes auprès de l’Etat n’ont jamais abouti. De ce fait, Nicolas Hulot escompte voir un changement d’ici à cet été. Sans ça, son avenir au sein du gouvernement est tout à fait incertain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here