Quand Louboutin et télé-réalité ne font pas bon ménage

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Grande polémique qu’est celle de la télé-réalité. Accusée de rendre les plus jeunes addict à des bêtises, voilà que les candidats des programmes de la chaîne W9 sont contraints de changer leur garde-robe. En effet, la Maison Christian Louboutin, qui propose de luxueux souliers, a expliqué que son image de marque était ternie par… les candidats ! Ces derniers n’ont pas manqué de réagir sur leurs réseaux. 

Une image de marque primordiale

Quelle que soit la marque, son image est vitale. En effet, cela lui permet non seulement de conquérir la cible souhaitée, mais aussi d’être reconnue de façon à part entière.

Jusqu’à cette semaine, les candidats de télé-réalité pouvaient porter baskets et autres talons aiguilles aux semelles rouges sans l’ombre d’un soucis. En effet, jamais aucune marque ne s’était plainte. Mais cela été sans compter sur les déclarations de la Maison Christian Louboutin. Selon elle, son image de marque serait dégradée par les candidats de télé-réalité. Sans plus de précisions, la maison de luxe explique simplement « avoir eu des échanges avec la société de production, rappelant les bonnes pratiques concernant l’utilisation de sa marque, en particulier lorsque celle-ci est utilisée sans son accord, dans le cadre de programmes télévisés, conformément aux usages de la profession. Dans ce cadre, la maison de production avait d’ailleurs accusé réception de ces demandes concernant les bonnes pratiques en matière d’usage des marques ».

Les candidats font bloc

 

Jessica Thivenin, Milla Jasmine… et d’autres sont immédiatement montées au créneau pour dénoncer une situation grotesque. « Qu’on ait plus le droit de les porter, je trouve ça minable. Parce qu’il faut être quelqu’un pour porter ta paire de chaussures ? Si t’es pas un mannequin t’as pas le droit ? Si t’es pas quelqu’un de connu, qui n’a pas une bonne image t’as pas le droit ? Il faut pas être boulanger, il faut pas travailler à l’usine, il faut pas faire de téléréalité, il faut pas faire quoi en fait ? Il faut que tu nous dises parce qu’on sait pas », a déclaré Jessica, personnage emblématique de l’émission des Marseillais.

Quant à elle, la production a affirmé  que « la semelle rouge étant assimilée à un logo de la marque, sa présence dans les programmes pose un problème et doit donc être floutée ou camouflée, au même titre que les autres logos. En ne le faisant pas, on pourrait se rendre coupable d’associer Louboutin à notre programme ». A partir du prochain tournage, prévu cet été, les candidats n’orneront plus leurs pieds d’une semelle rouge.

Ce n’est pas la première pas qu’une marque considère que la télé-réalité nuit à son image. En effet, Abercrombie and Fitch, connue pour ses vêtements, avait eu un différend avec l’émission américaine Jersey Shore. Avec des séquences bien plus trash que dans la télé-réalité française, la marque avait déclaré : « nous comprenons que l’émission Jersey Shore est un divertissement, mais cette association est contraire à la nature de la marque et pourrait choquer et consterner nos nombreux fan ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here