CanalPlay enterré par Netflix

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Netflix, la plateforme de films et séries à la demande, aura eu raison de CanalPlay. Alors que ce dernier proposait également de la vidéo à la demande, le service de Canal + a fini par jeter l’éponge, noyé par la vague Netflix. 

CanalPlay cesse toutes ses activités

Entendu ce mercredi par la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat, Maxime Saada, président du directoire de Canal +, n’a laissé que peu de suspens quant à l’avenir de CanalPlay : il s’annonce sombre pour la chaîne câblée.

En l’espace de deux ans, la plateforme de vidéo à la demande a perdu plus de 600 000 abonnés. « CanalPlay est passé de 800 000 à 200 000 abonnés. En deux ans, nous avons été rayés de la carte sur ce marché, qui est en train de se substituer à la télévision », expliquait ainsi Maxime Saada. Mais alors, comment expliquer ce terrible échec, pour un système qui semblait adapté à son époque ?

Netflix, géant du monde vidéo

Malheureusement pour toutes les plateformes de films et de séries, rien ne pourra jamais les placer devant Netflix, ni même le talonner. Depuis près de deux ans, la plateforme Netflix est devenue LA référence en matière de films, de séries et même de documentaires. Des séries désormais cultes telles que Sense8, Casa de Papel ou encore Riverdale font des millions d’heureux à travers le monde. En 2017, le nombre d’abonnés payants a augmenté de 23,5 millions de personnes. Soit une hausse de 25 % sur un an.

En 2016, cette augmentation avait été toute aussi importante. Pour la première fois depuis sa création en 1997, l’entreprise américaine a franchi la barre des 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Cette croissance du chiffre d’affaires est intimement liée à celle du nombre d’abonnés payants.Afin de garder la main mise dans le monde de la série, Netflix redouble de créativité afin de maintenir la distance instaurée face à ses concurrents. En 2017, 6 milliards ont été investis dans les contenus originaux. Pour Maxime Saada, le manque d’exclusivité dont pâtit CanalPlay a précipité sa chute.

Son système économique [de Netflix] et publicitaire font également son succès. En effet, chaque utilisateur paye pour un ou plusieurs écrans, sur lesquels il pourra regarder les séries de son choix. Aucune publicité ne vient parasiter l’espace personnel de l’internaute, ce qui n’est pas pour lui déplaire.

Malgré ses efforts, CanalPlay ne semble plus pouvoir stopper la folle avancée de Netflix…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here