Lancement d’une consultation citoyenne sur l’alimentation

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Carole Delga, présidente de la région Occitanie (Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon) a lancé hier la grande consultation des habitants sur les questions alimentaires. L’alimentation est une des grandes causes régionales pour l’année 2018. Nom de code ? « L’Occitanie dans mon assiette. 

Depuis le début de l’année 2018, plus d’un tiers des lycées occitans servent 40% de produits biologiques et produits localement soit près de 5.5 millions de repas annuels. Intégrer l’ensemble des 190 restaurants scolaires lycéens est un objectif atteignable pour la rentrée 2019.

Nouvelle étape attendue depuis quelques semaines, le début de la consultation citoyenne. Ce n’est pas un référendum mais une façon de discerner les priorités de la population et d’échelonner une quinzaine de mesures. Carole Delga déclare que « nous devons promouvoir une alimentation de meilleure qualité. C’est un enjeu de santé publique. Nous devons aussi donner des réflexes de comment s’alimenter sainement, en ayant un coût acceptable pour tous les ménages »

Julie Gaillot, codirectrice du département society de l’institut CSA, a analysé les résultats de préconsultation et il en ressort que « la définition du « manger sain », c’est un triptyque autour du manger de saison (79%), varié et équilibré (62%), et local (59%). Ce n’est pas manger light puisque les fruits et les légumes ne sont cités que par 30% des sondés ».

L’initiative est largement soutenue par les professionnels du secteur. Ainsi pour Pour le restaurateur Xavier Denamur : « nous pouvons avoir une incidence sur l’intérêt général. La pression des citoyens, avec un appui politique, peut faire changer les choses ». L’aspect écologique des problématiques alimentaires est également une source de motivation pour les professionnels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here