Sputnik dans le viseur de Google

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Un dirigeant de Google a laissé échapper l’information selon laquelle le moteur de recherche numéro un dans le monde s’apprête à prendre des mesures de déclassement des sites russes Sputnik et RT.

L’homme par qui est arrivé le scandale n’est autre que le numéro 1 d’Alphabet, la maison mère de google, Eric Schmidt.

A l’occasion d’une conférence au Canada, il a été interrogé sur le contexte de sécurité et les critiques faites à Google après les vagues de désinformation survenues pendant la dernière campagne présidentielle américaine.

C’est là qu’il a admis que le groupe était en train de préparer des moyens de limiter la visibilité des sites dépendants du Kremlin, citant Putnik, la chaîne de télévision dont le site est bien référencé sur Google.

« Je ne suis vraiment pas un partisan de la censure. Je suis un partisan du classement. C’est ce que nous faisons », a-t-il ainsi déclaré devant son auditoire d’Halifax.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here