La viande : à quelle prix ?

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

De nombreux consommateurs sont sensibles à la cause animale et aux mauvais traitements infligés aux bêtes dans les abattoirs. Une nouvelle caméra cachée insiste sur le problème particulier de l’abatage des vaches gestantes.

Tuer une vache enceinte n’est pas interdit par la loi, c’est même une pratique relativement habituelle dans les abattoirs français. Cette réalité, comme beaucoup d’autres concernant l’abatage, était jusque là méconnue de la plupart des consommateurs français.

C’est une vidéo diffusée par l’association de défense des animaux L214, qui relance le débat sur ce sujet sensible.

Cette vidéo, qui connait un succès fulgurant sur le web, montre le quotidien des salariés d’une usine d’abatage de Limoges, dans le Limousin. Elle a été tournée par l’un d’entre eux, qui voulait rendre publique cette pratique.

On peut voir sur ces images fortes les salariés de l’abattoir, qui tranchent les utérus des vaches mortes, puis jettent à la poubelle les fétus sans distinction, parfois à des stades très avancés.

«On jette le veau dans une poubelle pleine de merde. Parfois, il bouge, comme s’il était vivant. On fait ça tous les jours, au moins cinquante fois par semaine. Comment on peut les tuer, nom de Dieu ? Des vaches pleines et des veaux qui sont en train de sortir», a déclaré Mauricio Garcia-Pereira, l’ouvrier qui a filmé ces images.

 

Journaliste – Rédacteur en chef de News2Conso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here