Les effets des réseaux sociaux sur votre cerveau

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Des scientifiques britanniques ont réalisé une étude sur les conséquences de l’utilisation des réseaux sociaux chez les jeunes.

Cette étude a été effectuée par les analystes de la Royal Society pour la santé publique. Elle a été réalisée en interrogeant sur leur utilisation des cinq principaux réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Youtube, Snapchat, Instagram), plus de 1500 jeunes habitants de la Grande-Bretagne, dont l’age est compris entre 14 et 24 ans.

Elle a été rendue publique jeudi 18 mai. Selon ses résultats chaque réseau social n’aurait pas les mêmes conséquences. Ainsi, Youtube aurait un impact plutôt positif, grâce à l’empathie et la compréhension qu’il génère.

En revanche, les sites de photos comme Snapchat et Instagram ont de mauvaises conséquence, notamment à cause des photos retouchées, qui donnent des complexes aux internautes lambda.

Selon la représentante de la Royal Society pour la santé publique, Shirley Cramer, « les réseaux sociaux sont devenus un endroit où on se construit, s’exprime, forme des relations, façonne son identité et où on apprend du monde autour de nous. Ils sont intrinsèquement liés à notre santé mentale ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here