L’immobilier face à la crise sanitaire

Le secteur immobilier en France va connaître une chute de 20 à 25% due à la pandémie d’ici la fin de l’année 2021. En effet, l’Observatoire Crédit Logement estime que l’immobilier sera confronté à une crise comparable à celle de 2012, année de suppression du dispositif du prêt à taux zéro.

L’Observatoire Crédit Logement/CSA a estimé récemment que l’immobilier en France assistera à une chute historique d’ici fin 2021. “Ce ne sont plus 100 000 ménages qui seront exclus d’ici à 2021 de l’accès aux crédits immobiliers mais désormais 220 000 ménages, dont les trois quarts sont des primo-accédants“, a déclaré le responsable de l’Observatoire, Michel Mouillart. L’Observatoire note que les personnes les plus affectées seront celles qui vivent en zone rurale ou dans des villes moyennes. Ces dernières n’auront plus la possibilité de devenir propriétaires. Les ménages concernés sont les plus fragiles.

En effet, les conséquences de la crise immobilière dépendront de la durée de la pandémie, ce qui n’est toujours pas défini. Si l’épidémie continue à se propager aussi vite, le secteur de la construction sera touché et les projets immobiliers ne pourront pas avancer. Il ne s’agit pas juste d’une chute dans les prix mais plutôt d’un marché ralenti : les vendeurs comme les acheteurs se voient obligés d’attendre la fin de la crise pour vendre leurs biens ou poursuivre leurs recherches.

Concernant le crédit immobilier, de nombreuses personnes qui étaient censées obtenir un crédit bancaire se demandent actuellement si la pandémie n’a pas affecté les taux. Sandrine Allonie, la porte-parole de la banque “Vousfinancer” a précisé qu’il est difficile de définir l’impact de la hausse des taux d’emprunt d’Etat sur les taux de crédit car le marché subit une perturbation financière indéfinie et les banques hésitent à accorder de nouveaux crédits. Les banques ont manqué de personnel durant la période du confinement, ce qui imposait un délai de traitement de dossiers de prêt plus rallongé.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.