La taxe rose concerne aussi le luxe

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Une étude américaine a mis en avant la différence de prix entre les produits pour femme et pour homme dans le secteur du luxe.

La « taxe rose », cet écart injustifié entre les prix de produits similaires pour homme et pour femme (plus chers), est dénoncée depuis plusieurs années. Généralement il s’agissait de produit de consommation courant en vente dans les grandes surfaces, en particulier les produits d’hygiène.

Désormais, on découvre avec stupeur que cette survalorisation des prix de produits féminins touche également le secteur du luxe.

Ainsi, le Service de protection des consommateurs de New York vient de publier une étude sur 800 produits de luxe en vente dans la ville. On y découvre que les femmes payent leurs produits entre 7% et 8% plus cher que les hommes…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here